Musings on Africa, Politics, Technology, Love, Life and Trifles...

|| Em@il me lymani_at_hotmail dot com ||

mardi, juin 19, 2007

A part ca, quoi de neuf? 20-06-2007

La terre vue du ciel, voilà à peu près à quoi se résume ma vie en ce moment. Littéralement la tête dans les nuages, il n'en emeure pas moins que cette avec une certaine attention que je suis les événements qui font que notre monde soit finalement si palpitant. Dans le désordre, les liens du jour:

  • Un portrait de Dora Akunyili, surnomée par le quotidien Le Monde "la femme médécine", cette femme de tête et de coeur se bat sans relâche contre les faussaires de médicaments au Nigéria. Le fléau est si courant, et pas seulement au Nigéria que la méprise entre un comprimé de mil et de la quinine a ceci de tragique qu'elle s'est avérée fatale à beaucoup et pour cela le combat de Dora Akunyili est précurseur et aurait besoin d'être suivi ailleurs en Afrique.
  • L'écrivain, scénariste Sénégalais Sembène Ousmane nous a quitté le 9 Juin dernier. Avec lui, un pan de l'histoire du cinamé se referme. Connu à travers le monde pour ses oeuvres telles que le roman Mandat ou au grand écran avec Mooladé, le Times Magazine et d'autres voyaient en lui le "Père du cinéma africain." Le New York Times dresse un beau portrait d'un des contradicteurs les plus féroces du président Léopold Sédar Senghor dans un article intitulé "a filmmaker who found Africa's voice". Extraits: “He valorized African languages over French. He began to say that independence had failed. He celebrated the equality of Africa with Europe. And it was very good for us to see a man who was self-taught, who did not come out of the French educational system, who went on to write these books.”....“Sembène’s films are translatable. They’re never going to be blockbusters, but you can show one of them in China, in France, in Africa, in the United States, and people will know what it’s about.” A la suite du blog d'Etounou, nous sommes en droit de nous demander "qui reprend, qui repdnrea le flambeau?"
  • Sacré Dilem. Il n'a pas son pareil pour croquer des événements aussi importants que la mise en service de la liaison aérienne Alger-Montréal.



Source image: Liberte-algerie.com

9 comments:

Eddy a dit…

Bonjour ma médaille en-ligne préférée ;)
Qu'est-ce que vous devenez?
Lydie, en general, quand une djazze parle de tête dans les nuages, c'est que cupidon et sa flèche ont fait un malheur quelque part. :)
En tout cas, préviens-nous seulement afin que l'on prépare nos redingotes.

Sinon j'espère que tout baigne de votre côté. En tout cas je vous le souhaite de tout coeur.

Lydie a dit…

eh Eddy si c'est pas toi c'est encore qui? Voilà un compliment qui fait mouche :)

Eddy pour ta gouverne, quand on est dans les nuages c'est aussi que nous sommes beaucoup dans les airs...
Le jet-lag m'empeche d'ecrire et je profite de Google reader offline pour me tenir au courant (chaudement recommandé)

p.s: est-on passé au voussoyement sur ce blog? Allez sans facon!

Eddy a dit…

Lool, non pas de "voussoyement",
mais tu sais bien que ma médaille préférée à moi que j'ai a deux faces non.
Et jusqu'à preuve du contraire, deux = pluriel = vous. (CQFD)
Rrroo dommage que ma conclusion de la tête dans les nuages ne soit pas la bonne. Dire que j'avais déjà commencé à retravailler mes piches de patchanga. damn!
Sinon comment est notre petite planete bleue vue de là-haut?

Lydie a dit…

Touché Eddy, touché...
1-0, balle au centre. Très beau dribble je ne t'ai pas vu passer :)))

Quant à la planète vue du ciel, ca ressemble au dessin de Dilem, des migrants (ex ou in), aspirants définitifs ou temporaires peuplent le ciel de leurs ambitions, angoisses et autres emissions de Co2.

Kans a dit…

Wèkèèè, est-ce que les nous-ci on existe meme encore?
Long live Dora!

Eddy a dit…

Lydie,
lepp seulement la mère, on ne me voit jamais passer. On constate seulement que la balle est dans les filets.

kans,
c'est how, tu as des soucis existentiels? ;)
Dora c'est qui non? Tu sais que les nicknames féminins ont le don d'attiser ma curiosité non, donc il faut me comprendre.

Ed.des petites

Etum a dit…

Eddy,
L'oeil du cherif te regarde. Lookot

Eddy a dit…

Loool,
il me regarde et son colt est prêt je suppose, lool.
Chui inofensif :)

Kans a dit…

Pour Eddy qui cherche Dora, il s'agit de Dora Akunyili, pour ceux qui suivent. Et toc!