Musings on Africa, Politics, Technology, Love, Life and Trifles...

|| Em@il me lymani_at_hotmail dot com ||

dimanche, septembre 24, 2006

Kofi Annan : a l'heure du bilan

Le Monde 2 (23 septembre 2006) fait sa couverture sur le Secretaire General de l'ONU, le ghaneen Kofi Annan, dont le mandat expirera dans quelques semaines. En filigrane, une question revient "quelle marque laissera t'il dans l'histoire?"
  • Cote pile, on se souviendra de son combat inlassable pour la paix, combat qui culmine avec l'attribution d'un prix Nobel en 2001, son engagement sur les questions de developpement, de lutte contre le sida etc...
  • Cote face, la reforme jamais aboutie des Nations Unies; une incapacite a se defaire de la tutelle des grand Etats membres, qui continuent de faconner le visage de l'organisation; le scandale "petrole contre nourriture" avec une implication de son fils Kojo; la faillite du departement des operations de maintien de la paix au Rwanda en 1994 et en Bosnie en 1995 (Kofi Annan etait alors a la tete de ce departement).
Aura t'il marque l'organisation? l'histoire nous le dira. Mais force est de reconnaitre que Kofi Annan est de ceux qui ont compte; ce descendant de chefs tribaux ghaneens s'est fraye une place parmi les grands de ce monde, a tel point que certains le surnomment "la rock star de la diplomatie". Son visage impassible, sa nature calme, ses manieres elegantes et son humanite sincere sont autant de traits qui l'auront servi dans ses 45 annees de carriere au sein des Nations Unies. Citations: "Vivre c'est choisir et tu es libre de choisir." (dans le Monde 2, 23/09/2006) «Aujourd'hui nous vivons dans un monde où un homme a plus de chances d'être jugé s'il tue une seule personne que s'il en tue 100 000 !» (dans Le Nouvel Observateur, 3/12/1998)




Source images
- WikiPedia (Portrait Kofi Annan)
- T Shahin from CairoFreeze! (Dessin Humoristique)




vendredi, septembre 22, 2006

Patson Coupe et Decale dans l'humour

Merci Jack pour ce moment de pur bonheur. Patson, est un humoriste venu de Cote d'Ivoire. Il depeint avec beaucoup de realite la communaute noire a Paris. C'est gate !!!

Voici la video d'un de ses passages, ou il decrit "la boite de nuit"
.




jeudi, septembre 21, 2006

Late night wandering : Zaki Groove au Baiser sale

Hier soir, mon ami Etienne Mbappe m'a requisitionnee pour aller soutenir la production jazzy camerounaise. Nous avons donc pris la direction des petits clubs jazz de la rue des Lombards a Paris, pour aller ecouter Zaki Groove au Baiser Sale. Sur scene, Laurent Evini a la basse et au chant accompagne par Charlotte Dipanda, Claudine François au piano, Florian de Junnemann a la guitare, Thomas Koenig au sax/flûte, et un bel inconnu a la batterie :)

L'idee de depart est bonne, un mix des sons coltraniens et des rythmes de bikutsi. Je me suis laissee tentee par Forets, ou enfants du village. J'en suis aussi vite revenue. Comme pour tout, une idee se doit d'etre creusee et travaillee, malheureusement Zaki Groove se refuse a faire preuve de cette rigueur necessaire. Les sons tournent court, et la musique se transforme rapidement en cacophonie inommable. Le jazz ne saurait etre pretexte au bruit, la superbe voix de Charlotte Dipanda ne relevera pas le groupe de son agonie. Evini aurait du nous epargner le fil decousu de ses propos, incoherents et decrivant une Afrique miserabiliste dans laquelle je ne me reconnais pas.

Je me suis excusee a la fin du 2eme set, pour discuter avec le musicien, producteur du
"Testament du Makossa", Aladji Toure: ce dernier vient de sortir un livre sur les secrets de la basse africaine et et prepare un nouvel album. Pour ceux qui comme moi ne le connaissent, Etienne me fait savoir qu'il est le precurseur de Richard Bona et des autres.

La nuit s'accelere, le jour est au coin de la rue pavee, rue des Lombards les gens se pressent pour qui siroter un dernier verre sur les airs d'un sax endiable, d'autres pour griller une derniere cigarette et entendre le dernier ragot de la scene musicale. Je m'en retourne a mes penates, Morphee m'appelle et je lui reponds.

lundi, septembre 18, 2006

Doing business in Africa : it works !

"Once again, Africa is listed as the most difficult place in the world to do business. So why are some businessmen happy to be there? " The Economist (paying article) has the story of several african business success stories. For MTN, Celtel, SABMiller, and many other African entrepreneurs, African remains a tough place to do business in, challenges are high but rewards can also be.




Close-up on the African Blogosphere

In case you missed the information, the first African citizen media and blogging conference was held in South Africa, September 14th and 15th 2006. the site of Digital Citizens Indaba is here.

I followed closely discussions by reading the blogs of Ethan Zuckermann and Mike Stopforth.
Although I didn't attend the conference and despite several critics that were expressed against it, I believe this was a good step in the right direction. It stresses the fact that bloggers have a key role to play as they carry the voices of the continent and blogs represents citizen's journalism.

African blogosphere has several faces: among them Emeka Okafor from Timbuktu Chronicles, Ory Okolloh, the Kenyan Pundit, Ethan from Global Voices Online. They shed the light on
Africa from a cultural, technological, politcal standpoint. Despite the imbalance : 50 million bloggers & 6 billion people. The words the bloggers on Africa are spreading are precious and their action invaluable. Kudos to all of them.



mardi, septembre 12, 2006

Carnet de Voyage (2) : Munich


Munich : voila que mes pas me menent vers la Capitale de la Baviere pour quelques jours. Rapport d'etape munichoise. La ville se targue d'etre "Die Weltstadt mit Herz", c'est a dire une ville du monde avec du coeur.

Entre deux astreintes professionnelles j'ai pu parcourir quelque peu la ville que venait de visiter le Pape Benoit XVI. Munich ca evoquait jusqu'a present pour moi, BMW,Louis Ier de Baviere ou les tristement celebres accords de Munich de 1938 ou les jeux olympiques de 1972.
C'est aussi un grand centre des medias et de la high-tech.


A voir:
  • Marienplatz : rue marchande et bondee de touristes, faites un halte a l'hotel de ville, dites les graces a la Frauenkirche ou restaurez vous a la HofBrau Haus, plus ancienne brasserie Munichoise.
  • Odeonplatz: Le theatre baroque, theaternerkirche construit sur le modele du theatre de l'Odeon a Paris.
  • Le parlement bavarois, Maximilianeum.
  • Maximilianstrasse pour le shopping. Toutes les grandes marques y sont. Comme je n'avais ni les moyens, ni le temps, je me suis contentee d'un bain de soleil en terrasse.
A manger:



  • Des wurst, cela va de soi. :) Je prefere les bratwurst avec du Sauerkraut (choux brun)
  • Une wiener schnitzel, escalope de veau panee, mais il parait que c'est une specialite autrichienne.


L'interet croissant de la Chine pour l'Afrique

"La Chine et l'Afrique: entre engagement et intérêt" c'est le titre de l'essai paru dans Geopolotique Africaine en 2004. La Chine en Afrique, cela ne date pas d'hier, meme si les recentes visites du president chinois dans divers pays africains traduisent un interet croissant.

Chipplas blog, dresse un portrait de la politique africaine de la Chine dans un article intitule "China's African Policy" et nous rappelle que la soif energetique de la Chine est visible dans son implication partisane en Angola, mais aussi en Zambie ou au Darfur.

Africabeat nous propose une compilation d'articles sur le sujet, "China turns toward Africa". L'Afrique fait partie integrante de la strategie chinoise de capture des ressources energetiques. Diplomatie, commerce, armes, petrole et Soudan, l'interet de veut multiple. Cette implication s'apparente t'elle a une nouvelle forme de colonialisme ou represente t'elle une chance pour le developpement du Continent? La question est posee.

Jetez un coup d'oeil sur le blog de Peaceful Rising, qui se propose d'observer "l'influence de la Chine dans le monde en developpement."

A part ca, quoi de neuf ? - 12-09-2006

  • Un cable internet sous-marin pour le Kenya (via BBC). Le projet dont le cout est estime a $110 millions, verra la construction d'un cable sous-marin qui partira de Mombasa au Golfe d'Oman. Les ambitions affichees etant un decuplement des investissements au Kenya et dans le reste de la corne de l'Afrique, mais aussi un decrue des prix du Net.
  • Et pendant ce temps, le retard numerique se creuse au Cameroun. Selon le journal Mutations, le Cameroun serait a "leurre des nouvelles technologies" . Les chiffres presentes par le ministre des Postes et Telecommunications sont en contradiction avec l'image de connectivite opulente que nous offrent les differents cybercafes de Douala ou Yaounde. "Moins de 30% du territoire national est couvert par les services de téléphonie, moins de 7% des entreprises enquêtées [812 au total] disposent chacune [d'au moins] un ordinateur, [tandis que] moins de 27% des administrations sont interconnectées".

dimanche, septembre 10, 2006

Biblio (1) : Verre Cassé d'Alain Mabanckou

Lors de mon dernier zapping tele, je suis tombee sur Alain Mabanckou, invite de l'emission de Frederic Ferney "le Bateau Livre" sur France 5. L'auteur Congolais etait venu y presenter son dernier ouvrage "Memoires de Porc Epic". Je n'ai pas encore eu l'ouvrage entre les mains, mais des que ce sera fait, je me fendrais d'un post. Pour ceux qui ne connaissent pas encore Mabanckou, rendez-vous sur son blog, sinon dans ses livres, ou il porte tres haut les couleurs de la litterature africaine.

Le livre dont je voudrais parler aujourd'hui, est celui qui a fait de lui au moins une "star" sinon un multi-primé, Verre Cassé. Dans ce roman, Verre Cassé, un "con des neiges d'antan" est un ancien maitre d'école reconverti en client assidu de bar, qui nous transporte dans le quartier des Trois-Cents quelque part au Congo Brazzaville. Au fil des lignes de son cahier, on découvre les libations et les histoires des éclopés de la vie, amarres au comptoir du bar "le Crédit a Voyage", "cet endroit unique au monde si on ne tient pas compte de La Cathédrale de New Bell à Douala, au Cameroun". La misère morale et l'unicité des personnages tel que l'Escargot, le président Adrien Lokouta Eleki Mingi ou Robinette, savamment contées, nous les rendent sympathiques et terriblement familiers. Familiers car cela nous rappelle une Afrique haute en couleurs, truculente. Des histoires de vie, banales et si saisissantes, se voient couchées au fil des lignes sans ponctuation aucune si ce n'est des virgules. La verve est sans pareil, le ton est decapant, on rit beaucoup et on reste songeur parfois.

Ca se lit comme on boit le scotch, d'un trait !



A part ca, quoi de neuf ? - 10-09-2006

A part ca, quoi de neuf ? J'inaugure une nouvelle serie de courts articles bases sur les entrefilets de la presse.

  • Je pars, je reste...! Surprise, surprise : le président sénégalais Wade sera candidat aux prochaines élections de février 2007. "Sans ambages, je suis candidat, ce sont les Sénégalais qui veulent que je sois candidat mais je suis un démocrate" a t'il déclaré lors de sa visite officielle en Allemagne. Que propose t'il cette fois-ci? "Mon programme est visible, ce sont les réalisations concrètes qui font ma campagne." Sans perfidie aucune, force est de constater le contraste avec l'annonce du départ du poste de Premier Ministre faite par le britannique Tony Blair. Ce dernier, face aux pressions de son camp a décidé de passer le témoin en douceur et de se ménager une sortie en douceur. Plus qu'un an nous dit-il!
  • Abidjan empoisonnée. L'air est vicié dans la capitale ivoirienne, et il ne s’agit pas cette fois-ci du conflit politique, mais bien d’une catastrophe écologique après le déversement de tonnes de déchets liquides toxiques dans les décharges d’Abidjan. Apres le tollé provoque par la mort de deux fillettes, et l’afflux de près de 7000 personnes dans les hôpitaux, le gouvernement a démissionné, et les règlements de compte politiques vont bon train.
  • Eyadema a Paris. Bousculade dans un palace de la place Vendome. Eyadema, le fils pas le pere, est de nouveau en odeur de saintete et donne une conference presse. "Ma legitimite, c'est le peuple togolais qui me la donne, pas les journaux francais que j'apprecie par ailleurs." A la bonne heure !



vendredi, septembre 08, 2006

Tout âge porte ses fruits, il faut savoir les cueillir


"Tout âge porte ses fruits, il faut savoir les cueillir."
Raymond Radiguet


source: WikiMedia

jeudi, septembre 07, 2006

Carnet de Voyage (1) : Porto Carras

Les posts se sont fait rares voire liminaires ces derniers jours. Mes peregrinations me menent du cote de l'Europe. Rapport de la derniere etape en Grece. Direction le complexe touristique de Porto Carras, situee sur la peninsule Chalchidique au nord de la Grece. A l'arrivee a l'aeroport de Thessalonique, il faut encore s'armer de pres 1h30 de patience pour le chemin a parcourir en voiture. Resultat d'un voyage eprouvant: une mer bleue turquoise, un sable chaud et un soleil qui cogne dur ! Je vous laisse en juger par vous meme.

Quelques infos pour ceux qui decideraient de s'y rendre:

  • Gastronomie: rien de particulier a part une bonne salade grecque et du Tzatziki. :)
  • Du vin blanc en provenance des vignes du complexe. A boire tres frais a l'abri d'un parasol en paille

  • Les services de Thalasso sont divins.


Fait assez etonnant, le personnel du complexe (pourtant un 5 etoiles) parle peu l'anglais et se revele peu amene parfois.


vendredi, septembre 01, 2006

Il est 5 heures...Paris s'eveille !

Une insomnie, le jour qui se leve, quelques instants de beaute d'une ville endormie.
Dans la tete, le refrain de la chanson de Dutronc "Il est 5 heures, Paris s'éveille".



"Le café est dans les tasses
Les cafés nettoient leurs glaces
Et sur le boulevard Montparnasse
La gare n'est plus qu'une carcasse

Il est cinq heures
Paris s'éveille
Paris s'éveille"




Tags: ,