Musings on Africa, Politics, Technology, Love, Life and Trifles...

|| Em@il me lymani_at_hotmail dot com ||

mardi, juillet 15, 2008

L'ambassadeur renvoyé parce qu'il portait le mauvais oeil ?

Que ne faut-il pas entendre et encore moins lire? La nouvelle parue dans le journal le Monde m'a tout de même laissée pantoise. L'ambassadeur de France renvoyé de Madagascar pour conjurer son mauvais oeil. Le président Marc Ravalomanana a demandé le rappel de Gildas Le Lidec, ambassadeur de l'Hexagone accrédité dans la Grande île.

"Je regrette profondément que le président de la République malgache ne m'ait pas accordé la moindre chance de pouvoir accomplir l'exaltante mission dont je rêvais depuis longtemps." C'est en ces termes on ne peut plus diplomatiques et sibyllins que l'ambassadeur de France à Madagascar, Gildas Le Lidec, a annoncé, lundi 14 juillet, que le président malgache avait demandé et obtenu son rappel prématuré à Paris.

La raison de la défiance dont est victime le diplomate tient, selon les responsables français, à la personnalité du président Ravalomana, "un homme jeune à la fois moderne et superstitieux, voire arriéré". Le président malgache redouterait d'être victime du "mauvais oeil" de M. Le Lidec. L'ambassadeur de France était en poste à Kinshasa lors de l'assassinat de Laurent-Désiré Kabila, tout comme il était à Abidjan lorsque des rebelles ont tenté - en vain - un coup d'Etat contre le président Laurent Gbagbo. "On sait qu'il a parlé de Le Lidec avec le président ivoirien", confirme-t-on à Paris.

La France sait désormais que, pour succéder à M. Le Lidec, il lui faut envoyer dans la Grande Ile un diplomate qui n'a connu ni coup d'Etat, ni assassinat politique.


On leur souhaite bonne chance ...

3 comments:

Christelle a dit…

Susceptibilité quand tu nous tiens…

Cafe a dit…

Another side of the story
http://www.madagascar-tribune.com/Quand-les-fantomes-de-Bouake,7812.html
Extrait: "Je crois que nous commettons réellement une grave erreur d’interprétation. Gildas le Lidec n’a pas été expulsé par les Malgaches, les dessous de cette affaire sont franco-français et certains essaient d’en tirer profit pour discréditer Ravalomanana et la diplomatie malgache."

Lydie a dit…

Indeed! Dommage que l'interviewé ait souhaité rester anonyme car les faits qu'il avance ne sont pas sans intérêt et jettent une lumière nouvelle sur ce départ aussi précipité qu'inhabituel. Je change le titre du post en y ajoutant un point d'interrogation car la question et le débat qui va avec sont ouvert ... merci Cafe