Musings on Africa, Politics, Technology, Love, Life and Trifles...

|| Em@il me lymani_at_hotmail dot com ||

dimanche, septembre 10, 2006

A part ca, quoi de neuf ? - 10-09-2006

A part ca, quoi de neuf ? J'inaugure une nouvelle serie de courts articles bases sur les entrefilets de la presse.

  • Je pars, je reste...! Surprise, surprise : le président sénégalais Wade sera candidat aux prochaines élections de février 2007. "Sans ambages, je suis candidat, ce sont les Sénégalais qui veulent que je sois candidat mais je suis un démocrate" a t'il déclaré lors de sa visite officielle en Allemagne. Que propose t'il cette fois-ci? "Mon programme est visible, ce sont les réalisations concrètes qui font ma campagne." Sans perfidie aucune, force est de constater le contraste avec l'annonce du départ du poste de Premier Ministre faite par le britannique Tony Blair. Ce dernier, face aux pressions de son camp a décidé de passer le témoin en douceur et de se ménager une sortie en douceur. Plus qu'un an nous dit-il!
  • Abidjan empoisonnée. L'air est vicié dans la capitale ivoirienne, et il ne s’agit pas cette fois-ci du conflit politique, mais bien d’une catastrophe écologique après le déversement de tonnes de déchets liquides toxiques dans les décharges d’Abidjan. Apres le tollé provoque par la mort de deux fillettes, et l’afflux de près de 7000 personnes dans les hôpitaux, le gouvernement a démissionné, et les règlements de compte politiques vont bon train.
  • Eyadema a Paris. Bousculade dans un palace de la place Vendome. Eyadema, le fils pas le pere, est de nouveau en odeur de saintete et donne une conference presse. "Ma legitimite, c'est le peuple togolais qui me la donne, pas les journaux francais que j'apprecie par ailleurs." A la bonne heure !



2 comments:

Eddy 2Kid a dit…

Humm,
à la reflexion il vaut mieux que je ne commente pas les paragraphes sur cet empoisonnement à grande échelle à abidjan ou bien sur eyadema fils.
Je ne voudrais pas, chère Lydie, que tu te retrouves dans des maux de tête juridiques à cause de moi.
Comme on dit au pays: "qu'ils aillent avec leur (mal)chance".

Lydie a dit…

Hmmm Eddy, c'est comme si tu savais.
Laisse affaire, affaire va te laisse deh !
Mais faudrait pas que ces messieurs nous empechent de nous exprimer et de dire tout le bien ou le mal qu'on pense de leurs actions.