Musings on Africa, Politics, Technology, Love, Life and Trifles...

|| Em@il me lymani_at_hotmail dot com ||

mardi, mai 06, 2008

Quick hits : Discours de Dakar, Crise politique au Zimbabwe, Omar Bongo

  • Zimbabwe : le cynisme des nations par Achille Mbembe. (via Le crédit a voyagé blog). L'historien Camerounais tente d'expliquer les différents ressorts et enjeux de la crise politique et sociale au Zimbabwe.

"D’une part, en faisant de cet autocrate un monstre absolu et le parangon de l’irrationalité, on se prive des moyens d’expliquer comment, pendant les quinze premières années de son règne, il est parvenu à bâtir un pays relativement moderne, doté d’infrastructures viables et d’une économie sans doute insuffisamment diversifiée, mais à plusieurs égards productive."

"Dans la crise au Zimbabwe se jouent par conséquent deux ou trois questions décisives pour l’avenir de l’Afrique. D’une part, si le rêve d’émancipation africaine n’a été que l’envers mimétique de la politique et de la violence de la race mise en branle par la colonisation, alors il est temps d’imaginer une sortie du nationalisme qui ouvre la voie à une conception afropolitaine et post-raciale de la citoyenneté, faute de quoi les Africains d’origine européenne n’ont aucun avenir en Afrique."

  • Papa Bongo's 40 years in power. A l'occasion du 40ème anniversaire de son accession au pouvoir, le quotidien Britannique The Guardian dresse un portrait du président Gabonais et du système qu'il a mis en place pour asseoir sa main-mise sur le pays.
"A future without Bongo? Shortly after winning the 2005 election, Bongo quashed any public talk of succession by saying that he would run again in 2012. "The best is yet to come," he likes to say."