Musings on Africa, Politics, Technology, Love, Life and Trifles...

|| Em@il me lymani_at_hotmail dot com ||

jeudi, juillet 27, 2006

Les blogs : un nouveau regard sur l'Afrique?

Dans mes flaneries cybernetiques, l'article de Joshua Goldstein sur African Minute, Will Africa Benefit from the Rise of Personal Media? a retenu mon attention. La question de depart etant simple "how do we harness the emerging power of emerging technologies to give youth a richer picture of the problems and opportunities in Africa, while also enticing them to act in coherent and effective ways."

Quel role peuvent jouer les blogs, vlogs et autres podcasts pour eclairer le regard du monde sur le continent?
Bien que je me refuse a cette dichotomie qui ne saurait embrasser les nuances de genres, d'ecrits et d'objectifs, force est de reconnaitre que la typologie de la blogosphere africaine proposee par Joshua Goldstein ne manque pas d'interet:
  • d'un cote: les "practitioner blogs" (j'ai un peu de peine a traduire en francais), ou l'on discute de politique, des affaires, des questions de developpement etc. Ces blogs qui sont tenus par des "experts" sur la question, se veulent des forces de proposition sur les problemes que rencontrent l'Afrique. L'exemple qui me vient a l'esprit est celui des Chroniques de Tombouctou du consultant Emeka Okafor qui a pour objectif de tenter de nouer un " in areas of entrepreneurship, technology and the scientific method as it impacts Africa."
  • de l'autre: les cultural bloggers, parlent de musique, d'architecture, d'arts, de mode etc. Ces blogs mettent en lumiere la seve creatrice d'une Afrique qui loin d'etre en panne, rayonne par la multipicite de ses talents qui s'exposent sur la toile. J'aurais probablement l'occasion d'y revenir, mais je vous conseille d'aller visiter Fleur d'Afrique. L'auteur du blog nous propose du haut de ses 21 ans, une vision cosmopolite de l'Afrique qui passe par la musique, les livres mais aussi la politique.
Si chacun peut ici tenir et dans sa vie tenir le flambeau de l'Afrique allume et la flamme vive, alors nous dirons mission accomplie ! Africa marches On nous dit le poeme de Bernie Uche.

Sur Sanaga, ni totalement practitioners, ni resolument cultural, nous (vous les lecteurs silencieux ou commentateurs, Christelle, Dieudonne et tous les autres qui voudront bien se servir de cette tribune) sommes des afribloggers. Sur Sanaga, blogger c'est partager une intime conviction a la suite de Kant que "
des pensées sans contenu sont vides, des intuitions sans concepts, aveugles." Les notres portent modestement et partiellement en elles le possible de tout un continent, ses idees, sa force, sa volonte et son enthousiasme.


4 comments:

Christelle a dit…

Ce serait encore plus intéressant et plus productif si tous ces blogs, créés par des Africains de la Diaspora pouvaient être visités par nos frères et sœurs du Continent.
Malheureusement, nous sommes encore très loin en matière de connexion Internet digne de ce nom et accessible à tous....
Ne baissons pas les bras cependant, continuons à faire valoir nos richesses et, avec un peu de chance, de courage et de détermination nous pourrons convaincre ceux qui sont restés que tout ne se passe pas nécessairement du côté de l’Occident. Soyons fiers de nos origines et mettons-les en valeur !

Eddy 2Kid a dit…

Le problème n'est pas tant le regard que les autres ont sur le continent africain, mais bel et bien celui des africains eux-même sur leur propre continent.
Et pour le moment personne ne se sent suffisamment interpellé pour se mouiller (je ne juge personne !! je constate).

Lydie a dit…

tu souleves un point tres interessant Edddy dans la mesure ou malheureusement l'auto perception des africains est encore majoritairement negative et c'est un travail qu'ils se doivent de faire sur eux memes. Cette etape est necessaire pour aider le regard des autres a changer sur nous.

Eddy 2Kid a dit…

Parfois j'ai l'impression que toutes ces années d'esclavage et de colonisation ont infantilisé l'africain dans son crâne.
Tout se passe comme s'il avait besoin du regard de l'autre pour exister.