Musings on Africa, Politics, Technology, Love, Life and Trifles...

|| Em@il me lymani_at_hotmail dot com ||

vendredi, octobre 20, 2006

Mooziko : un emule africain de Youtube?

Beaucoup de bruit sur la blogosphere suite au rachat de Youtube par Google pour 1.65 milliards de dollars en actions. Je vous invite a lire l'excellent post de Susan Mernit intitule "Paradigm shift : what Google didn't buy". Selon elle, pour le meme montant, Google aurait pu acquerir le quotidien New York Times, mais ne l'a pas fait, illustrant ainsi un parfait "changement de paradigme" dans le monde de l'Internet. "So Google bought YouTube, not a media company, and the fact that doesn't even surprise anyone one anymore and that it makes perfect sense, that, dudes, is a paradigm shift." Google n'ayant pu battre Youtube sur le marche de la video en ligne, aurait prefere le racheter, s'exposant ainsi selon le journaliste Mark Cuban a une serie de proces pour contravention aux droits de propriete intellectuelle.

Eloignons nous un peu du buzz de la Silicon Valley, l'on constate que le continent n'est pas en reste avec Mooziko, le site de videos africaines dont le blog PKJ Agency fait une revue. Je ne me risquerais pas a une comparaison des deux services car les moyens mis en oeuvre ne sont pas les memes. Toutefois, Mooziko comble un vide dans le domaine des services collaboratifs, utilise des fonctionnalites tres Web 2.0 comme le souligne le Africa2point0.com, mais surtout propose un contenu tres africain. (videos musicales, comedies etc...)

Alors, a la suite de Sten Pittet, on peut se demander: Mooziko est-il le "Youtube Africain"? Pas encore, mais il ne tient qu'a ses createurs d'en emuler l'exemple. Pour ce faire, petit Papa Noel, tu n'oublieras pas de demander aux createurs de Mooziko de repliquer certaines fonctionnalites qui font la force Youtube:
  • la possibilite d'uploader ses videos et de les partager. Le lien pour ajouter une video redirige vers un formulaire de contact (sic)
  • un contenu plus riche et diversifie. Le contenu restant tres oriente vers l'Afrique francophone avec une predominance de videos ivoiriennes, congolaises, camerounaises etc...L'Afrique est bien plus grande et diverse, et Mooziko serait une occasion de decouvrir ce que nos freres sud africains ecoutent.
  • une plateforme tournee vers l'echange. L'echange et le dialogue entre les utilisateurs etant, rappelons le, un des composants essentiels du Web 2.0
Mooziko gagnerait enormement en evoluant d'un site de videos africaines vers une plateforme communautaire de divertissement africain. Cette nouvelle approche ou pour reprendre l'expression de Susan Mernit, ce "changement de paradigme" communautaire, est un gage necessaire pour une plus grande capture de l'audience des sites internet africains, preliminaire a une monetization reussie de leurs services.


4 comments:

Eddy 2Kid a dit…

C'est bien beau de solliciter papa noel, encore faut-il que les concepteurs de Mooziko aient voulu émuler Youtube !!

Toute boîte qui peut dresser le profil de ses potentiels clients a une avance non négligeable sur la concurrence.
Et je peux très bien comprendre que google soit interressé par un outil comme Youtube: dis-moi ce que tu vois, j'en saurais un peu plus sur toi.

Lydie a dit…

je pense que du point de vue du consommateur les fonctionnalites demandees s'inscriraient dans une logique de croissance normale. Plus de contenu, plus diversife et plus maniable par les utilisateurs. Je pense que africa2point0 a prevu de les interviewer donc peut etre en saura t'on plus sur leur strategie. Quant a la plateforme de divertissement, j'espere ne pas emettre un voeu pieu car ce faisant Mooziko aura un avantage competitif.

Sten a dit…

Salut lydie, (merci pour le post en passant)je partage ton opinion sur le fait que des fonctionnalités dîtes "collaboratives" permettraient de booster quelque peu le site.

J'ai vraiment été surpris par le site et je félicite les créateurs pour leur initiative, maintenant il y a un cap à passer pour que l'on puisse se rendre compte du réel potentiel d'un tel projet.

etum a dit…

Il y'a une prochaine version de Mooziko qui arrive. A votre place je serais patient. L'interview aussi arrive si on finit de négocier